Les vendredis de l’orientation : « Devenir ingénieur »
Article mis en ligne le 27 février 2015, par CDI  
Imprimer l'article imprimer


Le vendredi 30/01/2015, entre 12h30 et 14h00, trois ingénieurs sont venus présenter leurs métier à une dizaine d’élèves de 2nde, 1ère et Terminale. Ils ont ensuite patiemment répondu aux nombreuses questions posées par leur public. « Qu’est-ce qu’un ingénieur ? », leur a très judicieusement demandé l’un des jeunes qui assistait à la rencontre.

Être ingénieur, c’est savoir se poser des questions, être capable d’identifier et d’analyser un problème et de chercher la solution - solution qu’il faut parfois créer - pour le résoudre, lui a répondu Danielle CELESTINE-MYRTIL-MARLIN, ingénieur Biochimie et Biotechnologie.

Comme ses collègues Céline BARNIER - ingénieur Génie Énergétique et Environnement, spécialiste des énergies renouvelables - et Philippe LABORDA, qui a le même diplôme et est aujourd’hui spécialiste bâtiment, elle considère que l’intérêt de ce métier, c’est l’autoformation et le renouvellement permanents, l’acquisition de nouvelles connaissances.

Ces trois ingénieurs sont tous diplômés de l’INSA (Institut National de Sciences Appliquées) Lyon et évoquent les belles années qu’ils ont passé dans cette école, classée au 6e rang des 50 meilleures écoles d’ingénieur en France. Ils ont insisté sur le soin à apporter à l’inscription sur APB, pour éviter de mauvaises surprises. On peut accéder à une école d’ingénieur soit sur concours après deux ans de classes préparatoires (CPGE), soit sur dossier (accès à un 1er cycle de « Prépa intégrée ») en admission post-Bac, après un an de classes préparatoires ou encore avec un diplôme universitaire (DUT, BTS, Licence). Attention à ne négliger aucune matière car, en plus des mathématiques et de la physique-chimie, les notes en Français, LV1 et LV2 sont scrutées à la loupe.

En école d’ingénieur, les étudiants apprennent très tôt à travailler en équipe et à se confronter à la dynamique de projet. La formation qu’ils reçoivent, très généraliste, leur permet d’évoluer en dehors de leur spécialité, comme le prouvent les parcours variés de nos trois intervenants. Céline BARNIER, par exemple, a travaillé à ses début au CEA (Commissariat à l’énergie atomique) et exerce aujourd’hui dans un Bureau d’étude spécialisé dans... les énergies renouvelables, particulièrement le solaire !

Intégrer une bonne école d’ingénieur, c’est s’assurer de mieux se vendre sur le marché du travail mais aussi se constituer un réseau de relations et d’amis pour la vie professionnelle et personnelle !

Le prochain rendez-vous des vendredis de l’orientation aura lieu le 06 mars 2015 de 12h30 à 14h00 et concernera le secteur Banque-Assurance.

Le forum 
Ce site à reçu 3787626 visites  dont 1156 aujourd'hui - Moyenne : 1255 visites/jour - Maxi/24 h : 5660 visites le 03/10/2017
SPIP | D'après le squelette Durzy - V 0.8.3.5 - 2007 | Plan du site | Espace Auteurs | Suivre la vie du site  RSS 2.0