Voyage à la République dominicaine (fin)
Article mis en ligne le 17 avril 2012, par LGT Baimbridge  
Imprimer l'article imprimer


NOUVELLES DE : DE QUISQUEYA A SANTO DOMINGO. Dernier épisode - Ce samedi 31 Mars, nous sommes partis pour San Pedro de Macoris pour visiter des grottes dans lesquelles résidaient les Taïnos. Après une descente de 135 marches ( !!) nous sommes arrivés à l’entrée de la grotte, illuminée artificiellement sur 200 mètres. La grotte fait 600 mètres mais pour conserver les peintures taïnasseule une partie de la grotte est visitable. Nous avons pu admirer des reproductions des peintures des Tainos. Ceux-ci utilisaient une encre, faite à base de produits végétaux, qui s’est effacée avec le temps. Malheureusement, ce patrimoine a été vandalisé et des graffitis y ont été faits autour de certaines peintures. A la sortie de la grotte, nous avons également pu voir un parc d’iguanes. Après cette visite, retour à Santo Domingo où nous nous sommes rendus à un centre commercial pour faire quelques achats. Le soir venu, après une séance de travail sur le futur journal de bord, une cérémonie de remise de prix, orchestrée par Madame MOTA a été organisée. Chacun a pu recevoir un diplôme, attestant de sa présence et de son investissement durant le voyage, et un petit cadeau.

Le lendemain, nous avons fait une excursion au parc de « Los haitises ». Le départ a eu lieu à 5H30 car nous allions à Samanà, au sud-est de l’île. Dur, dur ! La route a été longue, difficile et pour y accéder il a fallu traverser (agréablement) la mangrove en bateau. Le paysage était décrit par un guide écologiste bénévole de la région Là aussi, des vandales sont passés dans les grottes mais les pictographies qui étaient présentes étaient les originales. Après la visite, nous nous sommes rendus à l’hôtel écologique très original : Cano Hondo dont les 10 piscines sont remplies d’eau de rivières du lieu. Là, nous avons mangé et nous avons pu nous détendre un peu, dans les piscines près du parc ou encore nous divertir en jouant au football, volleyball etc. L’heure du retour approchant, nous avons dû, une fois rentrés à l’hôtel, préparer nos valises. Pourtant il était nécessaire d’en profiter un maximum. Nous avons donc passé la soirée à un concert de rue organisé tous les dimanches dans la zone coloniale.

Aujourd’hui c’est Lundi, jour du retour, jour de nostalgie. Nous avons mangé et dépensé le reste de nos pesos pour les souvenirs et rapidement, il était 17h. Nous sommes arrivés à l’aéroport, chargés de valises. Certains (voire beaucoup) ont pleuré, tristes de quitter notre guide Tony, son équipe et Madame MOTA. Après le décollage, le voyage s’est horriblement mal passé pour certains à cause des douleurs ressentis au niveau des oreilles. A 23h45, nous avons posé le pied sur le sol guadeloupéen et retrouvé nos familles et nos maisons.

Ainsi se termine l’expérience « De Quisqueya a Santo-Domingo ». Nous avons tous été ravis de participer à ce voyage et sommes retournés riches d’expériences et de connaissances de toutes sortes et c’est pourquoi nous ferons nôtre cette citation de Montaigne : « Les voyages forment la jeunesse ».

C’était notre dernière nouvelle concernant le voyage « De Quisqueya a Santo Domingo ». Rendez-vous l’an prochain ? Qui sait. Une chose est sûre, ce ne sera pas la dernière fois que l’on entendra parler de la section Euro caribéenne du LGT Baimbridge !

(Nouvelles illustrées ci-dessous)

télécharger  Fichier(s) à télécharger :
Le forum 
Ce site à reçu 3787626 visites  dont 1156 aujourd'hui - Moyenne : 1255 visites/jour - Maxi/24 h : 5660 visites le 03/10/2017
SPIP | D'après le squelette Durzy - V 0.8.3.5 - 2007 | Plan du site | Espace Auteurs | Suivre la vie du site  RSS 2.0