lgt baimbridge

FIFDH GUADELOUPE 2018 Festival Monde en VUES

Article mis en ligne le 24 octobre 2018, par E. PIERROT

Jury Lycéen Film documentaire LGT BAIMBRIDGE

Prix Lycéen Guadeloupe Mariannes Noires

Le 19 octobre 2018, la 5ème édition du FIFDH Guadeloupe Festival Monde en Vues s’est achevée par une Cérémonie de Clôture au Macte qui a vu récompensés des films interpellants et émouvants.

Grâce à Elisabeth Gustave, directrice de Monde en Vues et professeur d’anglais au LGT Baimbridge, nos élèves ont pu voir des films qui poussent à la réflexion et assister à des conférences-débats passionnantes.

Une première cette année, la participation du Post-Bac avec les deux classes d’ECT du LGT Baimbridge au Jury Lycéen du film documentaire. Les étudiants ont vu les trois films en compétition, Cleaners au lycée, et les deux autres au Mémorial Acte durant la matinée du jeudi 18 octobre. Les étudiants avaient été préparés à la critique de films documentaires et ont fait montre d’un engagement intellectuel et éthique admirable. Ce genre leur était peu connu et ils en ont appris les critères et cerné les enjeux dans un laps de temps réduit et dans un emploi du temps contraint.

Leur débat argumenté avec un écart de voix quasi inexistant, a finalement abouti au choix du documentaire Cleaners de Hans Block et Moritz Riesewick.

Ce documentaire éprouvant les a amenés à s’interroger sur le nettoyage des contenus violents, pornographiques ou dits indésirables sur le Net tant dans le vécu des personnes qui en sont chargées que concernant la question de la liberté d’expression.

Un des délégués et de nombreux étudiants avaient porté leur choix sur Stranger in Paradise de Guido Hendrikx, documentaire exigeant (un méta-documentaire) sur la problématique des migrants et la posture de l’Europe, questionnant les frontières, être né ici ou là-bas, la solidarité humaine, le repli identitaire, et les raisons de cette fermeture à l’Autre. Une grande maturité et sensibilité furent au rendez-vous de ce Jury. Le vote de l’ensemble des établissements a décerné le Prix Lycéen du film documentaire au film Mariannes Noires de Mame-Fatou Niang qui questionne et apporte des réponses apaisées mais sans complaisance au comment habiter son identité de femmes noires et françaises.

Ces étudiants ont eu une semaine dense et singulière, leur intérêt et leur remerciement témoignent que ce fut nourrissant intellectuellement et émotionnellement. Des horizons s’ouvrent pour eux et cela coïncide avec les exigences de leur cursus d’études.

Des professeurs de CPGE étaient présents. Marta Villarroya fut une accompagnante totale, Elisabeth Chomereau-lamotte et Suzette Vainqueur ont accompagné les étudiants aux projections du Macte et à la Cérémonie de Clôture. Merci à elles.

D’autres classes du LGT ont pu visionner des films de ce festival, entre autres des films appartenant au genre Fiction. Ils ont pu également assister à des conférences avec des réalisateurs et des intellectuels s’intéressant à la question des Droits de l’Homme de par le monde. La généreuse mobilisation de leurs professeurs a rendu tout cela possible, et en particulier celle d’Olivier Regnouf de Vains, de Valérie Corosine et de Sabine Daibissaram.

Olivier Regnouf de Vains, organisateur et porteur du projet pour les Pré-Bac, a permis aux élèves de participer au Concours d’éloquence autour du bouleversant Film La révolution silencieuse de Lars Kraume. Ils sont allés présenter leur réalisation le 17 Octobre au Macte lors d’une soirée mémorable, au dire de Cynthia Phibel du Macte et du Président de la Ligue des Droits de l’Homme.

Pour tous, une expérience marquante et singulière comme chaque année depuis que ce festival existe.

Post-scriptum

Article rédigé par Isabelle Quinton, professeur documentaliste, LGT BAIMBRIDGE

Sources : FIFDH/ Alliance Ciné Guadeloupe/ Elisabeth Gustave/ Isabelle Quinton/ Marta Villarroya

alliancecineguadeloupe@orange.fr

www.festival-droits-de-lhomme.org